L’ACCA de Nailhac.

L’ACCA de Nailhac, forte de plus de 50 chasseurs ayant pris une carte de chasse pour la saison 2015-2016 est l’une des seules de Dordogne qui n’a pas vu son nombre de chasseurs fondre comme neige au soleil.

Les chasseurs de Nailhac pratiquent leur sport en dilettantes : bien loin est le temps où l’on chassait pour nourrir sa famille.

La majeure partie du gibier tué, 90% environ, sert au repas annuel de l’ACCA, ou à la tombola, ou sous autre forme de bénévolat (sangliers donnés à l’association VIVRE A NAILHAC pour faire du pâté).
Certains mauvais esprits voudraient opposer les chasseurs et les écologistes ; en fait, ils défendent les mêmes valeurs : la nature, les traditions.
Trouver un compromis entre l’agriculture soucieuse à juste titre de ses cultures et la pression de chasse fait partie de mon devoir de président.
Pour une commune rurale comme Nailhac, la chasse, acquis de la Révolution, est plus qu’une tradition, elle fait partie de notre identité.

Le président,
Alain CLUZEAU

Auteur: thierry gehin

Partager cet article :